Créer une marque qui ait du sens
Créer une marque qui ait du sens

DES EXPERTS ET DES IDÉES

La marque d’avenir porte des valeurs

 

Dans un environnement en pleine mutation, nombreux sont ceux qui pensent à fonder leur entreprise et donc à créer leur marque. Question incontournable : dois-je créer ma marque moi-même ou la confier par exemple à une agence professionnelle ? L’opinion de notre invitée du jour, Anne Françoise Potier Guillamet, fondatrice de Créa’VALEURS, est “oui, nous sommes mieux placés que quiconque pour créer la marque de notre entreprise, d’autant que nous devons l’incarner pleinement“. Anne Françoise Potier Guillamet a récemment créé sa société et a elle-même imaginé sa marque. Son cheminement s’est fait lentement, nous confie-t-elle mais “mieux vaut que la marque porte l’emprunte de son fondateur, même si cela prend du temps“.

Se lancer dans la création de sa marque

En dehors des fondamentaux sur lesquels toute marque doit reposer (qualité, innovation, communication…), il est aussi important pour Anne Françoise Potier Guillamet qu’une marque qui veut se différencier aujourd’hui reflète des valeurs, de l’engagement et de la sincérité. C’est au terme d’une réflexion sur le contenu de sa société, de son positionnement, de ses choix stratégiques, que la marque peut apparaître dans l’esprit du fondateur, précise-t-elle.

Sa marque Créa’Valeurs a été créé au terme de plusieurs mois de cogitation et de feedback de son réseau professionnel ou personnel. Elle nous confie aussi qu’elle a couru des kilomètres, pour s’aérer l’esprit, parce que le cheminement est forcément lent et progressif pour arriver à  trouver une marque qui ait du sens pour soi et qui soit en cohérence avec le projet entrepreneurial. “Mais rien de vaut d’incarner profondément sa marque pour la rendre forte et crédible“, précise-t-elle.

Créer une marque qui ait du sens

Créer sa marque est une manière de renaître à soi-même

Aujourd’hui, Anne Françoise Potier Guillamet se sent confiante en affichant sa marque. Après avoir atteint un seuil d’expertise auprès de la Grande Distribution (GD), elle propose désormais du conseil en process de commercialisation vers la GD et de la formation à la vente et à la négociation pour des produits de grande consommation ou pharmaceutiques. “Tous ces secteurs ont besoin de produire plus de valeur dans une société qui réclame désormais des marques davantage de relation et d’implication auprès de leurs communautés. Pour évoluer à l’avenir les marques vont devoir renforcer la relation avec leurs cibles, être plus créatives et savoir traduire des émotions“, commente-t-elle.

Surtout pour se l’être appliqué à elle-même, Anne-Françoise Potier Guillamet recommande de prendre du temps pour cette étape. “C‘est un travail qui doit se faire naturellement au fond de nous“. L’idée n’est pas de forcer la cadence pour trouver une idée de marque qui va plaire à tout le monde. Aujourd’hui il est plus important d’apporter une véritable valeur à ses clients tout en restant authentique et convaincu de la promesse que l’on fait à travers sa marque.

Pour créer sa marque, le plus difficile est de désapprendre tout ce que l’on sait pour aller chercher au fond de soi ce qui est unique, différenciateur et pour ainsi dire non exprimé. Ce travail ressemble à une renaissance. Le jour où l’on sait que l’on a la bonne marque, “on la sent dans ses tripes“, précise Anne Françoise Potier Guillamet. Elle doit à la fois refléter des garanties (encore une fois : qualité, innovation, communication…) et véhiculer un bénéfice immédiat pour le client. Pour son créateur cela représente un chemin quelque peu relié à soi, qui va permettre de faire une synthèse de son expertise tout en allant sonder d’autres potentiels à développer.

Créer une marque qui ait du sens

Une marque doit avant tout être en cohérence avec son créateur et porter ses valeurs

Créer une marque qui ait du sens

Par quoi commencer pour créer une marque ?

Commencez par vous interroger profondément sur votre projet entrepreneurial“, confirme Anne-Françoise Potier Guillamet. “Pourquoi prendre des risques et aller vers l’inconnu si vous n’êtes pas convaincu vous même d’apporter de la valeur, de la qualité, quelque chose de différent ?“, poursuit-elle.

On comprend que le mythe du fondateur inspiré qui trouve une idée ultra innovante, est très loin de la réalité de la grande majorité des créateurs d’entreprise. Devenir entrepreneur signifie tôt ou tard ancrer son projet dans une réalité économique et activer tout un écosystème tout au long du chemin. Créer sa marque est le travail nécessaire et indispensable de réflexion pour savoir relier les autres autour d’une idée que l’on est prêt à porter soi-même pendant des années.

l'entrepreneuriat la voie sacrée

VOUS VOULEZ ALLER PLUS LOIN ?

Téléchargez votre bonus offert

et accédez immédiatement à l’ensemble des tutoriels disponibles sur l’espace B-Members (sans engagement)

Créer sa marque ne représente que 50% du chemin

Il ne faut pas oublier non plus que la phase de création de marque ne représente qu’une partie du chemin pour son créateur. L’autre partie, non moins importante est de la faire connaître. Rien ne remplace de se rendre soi-même visible sur des événements, des formations, des réseaux d’échange, souligne aussi Anne Françoise Potier Guillamet. Mais elle précise aussi que les réseaux sociaux offrent aujourd’hui un moyen à grande échelle et économique de rendre sa marque visible.

Remarque d’autant plus pertinente que les réseaux sociaux vont offrir à l’avenir la possibilité aux marques de renforcer la personnalisation de leurs approches avec les clients. Dans l’ère du temps, on voit déjà apparaître la tendance autour du virtuel qui permet à la fois d’avoir une conversation directe avec les clients et de renforcer l’impact émotionnel. Facebook a déjà emboîté le pas dans ce domaine en proposant Facebook Spaces qui permet à des utilisateurs porteurs d’un casque, d’interagir à trois (pour le moment !) dans un environnement virtuel. Alors en attendant l’avenir, s’appuyer sur les réseaux sociaux et intégrer une stratégie digitale en amont de la réflexion entrepreneuriale semble plus que d’actualité.

>> Suivre Anne-Françoise Potier Guillamet, fondatrice de Créa’VALEURS

Singature black

Ajoutez votre voix à cet article

Ci-dessous vous pouvez poster un commentaire.

Quelles sont vos difficultés à créer une marque ?

Quelles valeurs avez-vous envie de véhiculer dans le monde à travers votre marque ?

En partageant nos expériences, nous pouvons nous aider et nous soutenir.

Donnez votre avis en toute simplicité, en rédigeant votre commentaire de manière lisible pour chacun et en restant bienveillant pour tous les autres commentaires.

Merci de tout cœur de vos interventions ! Le Monde de demain se construit à plusieurs

Voir comment laisser un commentaire

l'entrepreneuriat la voie sacrée